Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur l'agenda

logo-Ensemble-jan2014.png

Recherche

Mobilisation

15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 21:43

Une dizaine de grandes gueules de la contestation universitaire toulonnaise reçoivent ces jours-ci la lettre suivante, signée du Président de l’USTV Soi-même.

 


Les ultra-gauchistes impliqués par ce courrier, qui se découvrent ce matin grévistes depuis le 2 février alors que leur hiérarchie directe ne les a jamais recensés comme tels, s’étonnent que la comptabilité prenne fin le 11 mai puisque le mouvement universitaire n’est à ce jour pas achevé. 98 jours de retenue de salaire seulement, ça fait un peu mesquin. Cela dit, comme la phrase débute par « À ce jour », tous les espoirs sont permis pour la suite.

Il est bien entendu que ces branleurs, s’ils sont profs, devront assurer des rattrapages de leurs cours pour achever cette année conformément à la requête ministérielle, dans le strict respect de l’intérêt des étudiants (mais comme l’administration n’est pas chienne, elle n’exigera aucun rattrapage de celles et ceux qui n’avaient pas cours pendant cette période ou qui ont pu assurer leurs enseignements malgré leur implication dans l’organisation des blocages, des séquestrations ou je ne sais quoi : dans ce cas, la retenue de 98 jours suffira).

Précisons que Laroussi Oueslati, Président de l’USTV adulé par l’UNI depuis qu’il a fait intervenir la force publique pour débloquer son campus, est élu de gauche au Conseil Régional de Provence Alpes Côte d’Azur.

 
Cuverville
Toulon Var agglomération
Brève mise en ligne le le 14 /05 /2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Rouges et Verts
commenter cet article

commentaires

Nathan Boumendil 16/05/2009 18:07

"Tafiole"?  Je ne savais pas que l'homophobie était un argument en soutien à la lutte universitaire...Merci de faire disparaître ce mot (ici pas utilisé dans un sens positif ou revendicatif), même si la brêve n'est pas de nous, on est pas obligé de reprendre toutes les conneries dites dans chacune...Amicalement,Nathou