Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur l'agenda

logo-Ensemble-jan2014.png

Recherche

Mobilisation

10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 15:05
C'est une intéressante video qu'un membre du PS a filmée lors de la visite de Ségolène Royal à Angers en janvier 2006.

Postée le 8 novembre 2006 sur la plateforme de partage Dailymotion par un certain "Jules-Ferry", elle montre Ségolène Royal proposant que les enseignants restent présents 35 heures dans leur établissement pour pouvoir, en plus de leurs heures de cours, apporter un soutien scolaire gratuit aux élèves en difficulté. L'équipe de la présidentiable socialiste ne souhaite pas commenter ce document amateur, pointé par le blog politique Nues Blog


"On est dans un système où finalement les parents qui ont les moyens, (...) lorsque leurs enfants sont en difficulté (...), donnent des cours de soutien scolaire individualisé", expose la présidentiable socialiste. "Comment se fait-il, s'interroge-t-elle, que les profs du secteur public aient le temps d'aller faire du soutien individualisé payant et n'ont pas le temps de faire du soutien individualisé gratuit dans les établissements scolaires ?"

S. Royal prévient que sa proposition est révolutionnaire et qu'elle ne la criera donc pas sur les toits "parce qu'elle ne veut pas se prendre des coups des organisations syndicales enseignantes". Mais, mise en ligne le 8 novembre, la vidéo a déjà été vue environ 7 000 fois.


Ce document est très édifiant sur la méthode Ségolène.

1. On ne parle pas des projets avant les élections parce que ça va faire des vagues avec les syndicats. On les ressortira après les élections. C'est une conception intéressante de la part de celle qui prétend donner des leçons de démocratie participative. Son équipe de campagne n'a d'ailleurs pas souhaité commenter l'affaire.

2. Elle parle d'une révolution comme Sarkozy parle de la rupture. Une révolution qui consiste à tenter d'imposer unilatéralement un allongement du temps de travail des salariés sans contrepartie. En fait c'est plutôt d'une contre-révolution qu'il faudrait parler; une contre-révolution libérale dont les cibles sont toujours les mêmes.

3. Pour cela, bien entendu, il faut dénigrer les enseignants: ils ne travaillent pas gratuitement pour l'éducation nationale (quel manque de générosité...) , mais ils vont, parait-il, massivement travailler dans des boites privées de soutien scolaire (encore une affirmation perfide dénuée de tout fondement, mais assénée comme une vérité !).

4. Il est vrai que Mme Royal n'aime guère l'enseignement public, puisqu'elle a préféré confier ses quatre enfants à une institution privée. Mais elle a des idées ! Elles ne sont guère originales, c'est le fonds de commerce de la droite depuis des années. C'est une idée qui avait été appliquée en Angleterre du temps de M. Thatcher, mais qui n'avait pas été remise en cause par son successeur Blair.

Grâce à son hypocrisie, elle échappera peut-être dans l'immédiat à la colère des syndicats enseignants, mais elle aura vraiment du mal à convaincre les enseignants à voter pour elle.
Il est décidément urgent que d'autres voix se fassent entendre à gauche !



Partager cet article

Repost 0
Published by Rouges et Verts - dans Alternatifs du Paillon
commenter cet article

commentaires

Lavallée 14/11/2006 13:42

De bonnes pages à lire
"Filou" et les 35 heures - deux pendules remises à (l'heure)http://www.actuchomage.org/index.php?name=PNphpBB2&file=viewtopic&t=4054
Les Français travaillent plus que les autres http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=2253
Durée du travail : apparences et réalités - France et autres payshttp://travail-chomage.site.voila.fr/emploi/duree_travail.htm 
avec toutes les statistiques.