Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur l'agenda

logo-Ensemble-jan2014.png

Recherche

Mobilisation

1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 23:25



 

LA GAUCHE ANTILIBERALE
DOIT REUSSIR

 

La réunion nationale des collectifs unitaires des 9 et 10 décembre sera importante pour l’avenir de la gauche du 29 mai. Lourde d’enjeu pour les courants politiques engagés dans la démarche, elle est une étape primordiale avant la collecte des signatures d’élus dont la date  limite est le 15 mars 2007.
 
Il faut que le dispositif de représentation issu de la réunion de décembre permette d’amplifier le succès rencontré par les réunions et grands meetings pour l'alternative unitaire, et de
porter notre projet sur tous les terrains, militants et médiatiques.
 
Le porte-parolat collectif est indispensable pour exprimer comme jusqu’à présent la diversité  des courants politiques engagés dans la démarche, il doit aussi assurer la présence de porte- paroles représentatifs des combats sociaux, altermondialistes, féministes, écologistes...De ces deux points de vue, nous regrettons les décisions de Raoul-Marc Jennar et José Bové et les appelons à occuper toute leur place dans le rassemblement.
 
Les collectifs unitaires anti-libéraux sont entrés dans une phase critique. Le retrait de Raoul- Marc Jennar du porte parolat, ainsi que celui de la candidature de José Bové sont des signes préoccupants et nous regrettons certaines pressions et des réflexes partidaires qui se font plus forts.
 
Les Alternatifs réaffirment leur paticipation entière au processus de rassemblement et leur volonté de retrouver tout ceux qui ont contribué à la victoire du 29 mai, de la LCR aux socialistes de gauche.
 
La campagne du non de gauche au TCE n’a pu réussir que parce qu’elle ne s’est pas réalisée, symboliquement et pratiquement, autour d’un parti politique ou d’un cartel. Pour la présidentielle , les Alternatifs défendent la même exigence : une candidature rassemblant toutes les sensibilités et expériences sociales ne peut être celel du principal dirigeant d'un parti.
 
Ce constat ne nous conduit pas à sous-estimer l’apport et la place des partis, mouvements et  courants politiques du rassemblement (le PC, qui y tient un rôle essentiel, mais aussi les Alternatifs, le courant unitaire de la LCR, les courants de gauche socialistes, écologistes, républicains …).
 
Tout ces partis et courants auront à gagner à une démarche commune mais aucun ne peut prétendre la fédérer, d’autant moins que les collectifs brassent une grande diversité d’engagements sociaux et politiques et préfigurent de nouvelles pratiques de  démocratie active.
 
La démarche que nous construisons s’inscrit dans la durée. La présidentielle n’est qu’une étape, d’autres suivront dans les urnes comme dans les luttes.


Partager cet article

Repost 0
Published by Rouges et Verts - dans Alternatifs du Paillon
commenter cet article

commentaires