Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur l'agenda

logo-Ensemble-jan2014.png

Recherche

Mobilisation

27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 17:00

Publié sur ACRIMED le 12 janvier 2011 par Mathias Reymond


Nicolas Demorand est un exemple exemplaire des qualités requises pour devenir un « grand » de « l’animation » journalistique à la radio et à la télévision. C’est à ce titre qu’il nous intéresse ici. Des qualités socialement marquées, dont la moindre n’est pas de savoir doser vraie complaisance et fausse impertinence avec les intellectuels médiatiquement consacrés et avec les porte-voix des partis dominants. Quant aux autres, impossible de dissimuler longtemps le mépris qu’ils inspirent. Le studio d’Europe 1 se transforme alors en salle d’interrogatoire, mais pour assurer le spectacle. Nicolas Demorand rivalise alors avec Jean-Marc Morandini. Victime de cette métamorphose, le 5 janvier 2011 : Jean-Luc Mélenchon.

 

Lire l'article et voir les morceaux choisis de la video, ICI

Partager cet article

Repost 0
Published by Rouges et Verts - dans Médias
commenter cet article

commentaires

Legay Geneviève 27/01/2011 17:34



Je regrette, je ne suis pas de l'avis de Monsieur Mélanchon. Je m'explique : J'ai osé tout à fait par hasard regarder l'émission un dimanche après-midi en novembre je pense, où était invitée
Marine Le Pen. Demorand a effectivement argué que le F.N. était d'extrême droite, ce qu'a nié Marine Le Pen, mais à aucun moment celui-ci (insistant quand même) ne l'a mise au pied du mur pour
rappeler les votes antisociaux, pro-capitalistes, racistes, des élu-e-s F.N. dans les diverses collectivités françaises et européennes et elle s'est située en tant qu'F.N. au dessus des partis,
bien sûr, ce que nombre de personnes aiment, c.à.d. pas de partis politiques et comme elle le dit avec conviction, je pense que ces mêmes personnes vont la croire!


Non, Mr Mélanchon, Demorand n'est pas un exemple. pour souvenir les matins à France-inter, il invitait tjrs les mêmes personnes : droite, ministres, gôche (caviar bien sûr) et peu ou pas des
nôtres, mais Monsieur Mélanchon, oui, çà pose question!


Geneviève Legay


militante associative, altermondialiste



Rouges et Verts 29/01/2011 00:26



Je crois que vous avez lu l'article trop rapidement: Ce n'est pas Mélanchon qui se plaint. Mais un journaliste d'Acrimed qui démonte l'attitude de Demorand vis à vis de Mélanchon.


Et de fait ce journaliste dit la même chose que vous. Que l'on soit ou non d'accord avec les idées ou le style de Mélanchon, l'attitude de Demorand est proprement scandaleuse. J'attends de le
voir donner du "Jeune homme" à Copé ou à Strauss-Kahn, mais là il adoptera le profil "cireur de pompes"...