Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur l'agenda

logo-Ensemble-jan2014.png

Recherche

Mobilisation

28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 20:47

la section des Alpes Maritimes de la liste
LA GAUCHE 100%
SOCIALE  ET  ECOLOGIQUE
présentée par le NPA et les Alternatifs
aux élections régionales de mars 2010
 
 
 
OIN... conférence de presse du samedi 27 février 10 h 30
 
    Pour nous l'OIN de la plaine du Var est l'exemple de tout ce que nous refusons en terme de politique.
    C'est un projet qui donne une réponse (et qui plus est une mauvaise réponse) à une question qui ne se pose pas... et qui n'en fournit aucune à celles qui se posent.
    En effet, l'OIN part du postulat formulé dans le rapport du "préfigurateur" -postulat facilement contestable par n'importe quel géographe, historien et/ou sociologue- qui fait de la basse vallée du Var le centre d'une vaste métropole de 3,5 M d'habitants et qui doit donc être aménagé en tant que tel : des entreprises internationales de prestige, 30 000 logements, les commerces et espaces de loisir qui vont avec. Bref une ville nouvelle à l'ouest de Nice.
    Nous faisons un tout autre constat : besoin de logements (surtout sociaux), besoin de travail, besoin de lien social (culturel et spatial).
 
    Démocratie.
   

L'OIN, UNE OPERATION TOTALEMENT ANTI-DEMOCRATIQUE

    1. OIN : un objet délibérément antidémocratique dans sa conception,

- vestige du gaullisme des années 60 ;  

- retour en arrière par rapport à la décentralisation de 1982 : tout le pouvoir aux préfets!

- mythe de l'État protecteur de l'environnement contre le libéralisme ;

- dans lequel l'approbation du projet par le PS et le PCF au Conseil régional a servi de "béquille" à la droite.

    2 . OIN : le mépris des populations

- jamais les populations du périmètre n'ont été consultées et encore moins associées aux décisions qui les concernent, pire : les schémas d'urbanisme (PLU, SCOT) sur lesquels elles ont pu exprimé un avis sont sans valeur pour l'OIN ;

- c'est une opération à l'opposé de la démocratie active dans laquelle les populations restent à l'écart du pilotage. 

    3 . OIN : les élus locaux dépossédés

    4 . Une OIN « démocratisée » : mystification,

- le pilotage reste aux mains du préfet, avec une représentation consultative a-minima du conseil régional et du conseil général ;

- les élus qui y siègent cautionnent l'OIN, de même que les institutionnels triés sur le volet (avec mise à l'écart initiale de la Chambre d'Agriculture départementale) ;

c'est la structure même de l'OIN qui le veut : elle a été précisément conçue dans cet objectif d'échapper à tout contrôle citoyen et à toute démocratie.

 

    Écologie.

   

L'OIN, UNE OPERATION TOTALEMENT ANTI-ECOLOGIQUE

    L'appellation "écovallée" n'est donnée que pour surfer sur la vague "verte" : la conception qui consiste à artificialiser encore plus le fleuve Var par un endiguement accru, à faire reculer les terres agricoles, pour construire des m2 de bureaux et de logements n'est pas une opération écologique, même si les bâtiments répondent à des normes environnementales (que de toutes façons ont devrait respecter même hors OIN !)

 

    Aménagement.

   

L'OIN, UNE OPERATION TOTALEMENT ANTI-SOLIDAIRE

    Dès sa conception dans le rapport du préfigurateur, le plaine du Var est présentée comme en concurrence, en rivalité, avec les autres métropoles méditerranéennes d'importance (Marseille, Toulouse, Barcelone, Gênes). C'est une vision agressive de mise en concurrence des territoires à l'opposé de la solidarité et de la coopération que nous prônons.

 

    Ce que nous voulons.

   

Que la plaine du Var ne fasse pas l'objet d'une "opération" spécifique.

Nous voulons une réflexion globale sur l'ensemble du territoire urbain,

Nous voulons une réflexion démocratique, dans laquelle la population se fait entendre,

Nous voulons une réflexion qui s'appuie sur les besoins (travail, logement, déplacements, lien social,etc.) constatés,

Nous ne refusons pas toute construction dans la plaine du Var aux conditions de respect de l'environnement, protection des terres et promotion des activités agricoles, protection d'un vaste espace "poumon vert" de l'ouest niçois.

 

La Région doit renoncer à tout soutien et toute aide financière à l'OIN. A l'inverse , elle doit relayer les exigences citoyennes d'aménagement écologique et démocratique de la plaine du Var.

Florence Ciaravola, tête de liste 06

Partager cet article

Repost 0
Published by Rouges et Verts - dans Elections régionales
commenter cet article

commentaires