Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur l'agenda

logo-Ensemble-jan2014.png

Recherche

Mobilisation

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 15:13

LEMONDE.FR  le 02.02.11

 

   

Une vidéo montrant un gradé de la gendarmerie faisant usage de gaz lacrymogène contre des manifestants apparemment inoffensifs à Anduze (Gard) circule sur internet et sème l'émoi dans la gendarmerie, a-t-on appris de plusieurs sources. Mis en ligne le 23 janvier, le document totalise 72 000 vues ce mercredi 2 février et a été cité par le Canard enchaîné.

 

La direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) a indiqué mercredi à l'AFP n'avoir "aucun commentaire à faire pour l'instant" sur cette vidéo. Elle a précisé "qu'à ce jour (mercredi) il n'y a pas d'enquête disciplinaire engagée" contre ce gradé.

Contactée par Le Monde.fr, la gendarmerie d'Anduze renvoit vers l'échelon supérieur, la gendarmerie d'Alès. En déplacement, le commandant de la compagnie, Frédéric Warion, n'était pas joignable mercredi en début d'après-midi.

"VIOLENCE INOUIE"

Les manifestants. avaient, le 21 janvier dernier en gare d'Anduze, bloqué, par un sit-in sur les voies, un train touristique régional afin de protester contre une réorganisation locale de communes. Ces manifestants défendent la survie de la communauté de communes d'Anduze, menacée selon eux par l'extension de celle d'Alès.

La vidéo montre un (commandant) chef d'escadron aspergeant de gaz lacrymogène des personnes âgées et des élus, apparemment pacifiques. Il semble agir sans sommation, dans le document. Et vise le visage des manifestants. S'ensuivent des contacts avec les manifestants. Certains dénoncent des coups de matraque. L'un d'entre eux montre son tibia, surmonté d'une grosse bosse.

"LES RUSHES CHEZ UN HUISSIER"

De source proche de la DGGN, on a précisé que cette vidéo était "sans aucun doute parcellaire" et que la "manifestation n'était pas aussi pacifiste qu'on veut bien le dire ou le montrer".

Alain Beaud, de la communauté de communes d'Anduze, réplique : "Il n'y a eu absolument aucune violence ou dégradation de la part des manifestants, avant l'intervention des gendarmes." Quant à  la vidéo, il affirme : "Le réalisateur m'a dit qu'il avait déposé les rushes complets chez un huissier, par précaution. Ils sont à la disposition de la justice."

L'incident a suscité des vives protestations des élus locaux : il s'agit d'une "violence inouïe". Sur des blogs et sites de gendarmes — tenus en tant que militaires à un strict devoir de réserve —, qu'elle sème l'émoi parmi les gendarmes.

Son passage sur le forum Gendarmes et citoyens a suscité 120 commentaires, souvent très sévères envers les gendarmes visibles dans la vidéo.

Partager cet article

Repost0

commentaires