Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Sur l'agenda

logo-Ensemble-jan2014.png

Recherche

Mobilisation

/ / /

le tract des Alternatifs . septembre 2010

solidarités - écologie - féminisme - autogestion

 

UNE RENTRÉE, DEUX MOBILISATIONS,

UN SEUL OBJECTIF !

 

 « Ces manifestations traduisent une complaisance coupable envers ceux qui bafouent les lois de la République ».Qui a osé s'exprimer ainsi, après le succès des manifestations du 4 septembre ? L'impayable E.Ciotti, figure de proue avec C.Estrosi des élus UMP de Nice et des Alpes-Maritimes.

Non seulement ces propos sont indignes, mais ils sont grotesques, venant du supporter le plus zélé d'un pouvoir totalement discrédité par la corruption et l’affairisme, avec un gouvernement qui compte notamment dans ses rangs un ministre condamné par la justice pour ses propos racistes !

Et ces propos indignes ne sont pas seulement ceux d'un vulgaire politicien, cynique et sans scrupules, qui vise à récupérer les voix de l'extrême-droite.

Car ce pouvoir a aussi un autre but : installer un Etat autoritaire, sécuritaire, xénophobe et raciste, dans la lignée du régime de Pétain, avec des propos et une politique qui rappellent la menace du fascisme. Les immigré-e-s, les étranger-e-s en général et les Roms en particulier sont stigmatisé-e-s comme l'ont été les juifs et, déjà, les Roms avant eux. Les jeunes, les parents d'enfants en difficulté sont suspectés et menacés dans leurs droits. La chasse aux étranger-e-s, aux immigré-e-s et la guerre aux pauvres deviennent la marque de fabrique de ce pouvoir et suscitent des protestations en Europe et dans le monde.

C'est pourquoi il faut saluer le succès de la mobilisation citoyenne du 4 septembre 2010: jamais une telle mobilisation, contre la triple offensive sécuritaire, xénophobe et raciste, n'avait eu lieu à ce moment de l'année, en particulier à Nice !

Le succès de cette mobilisation doit être associé au large front politico-social constitué, à Nice et partout en France, de plusieurs dizaines d'associations, de syndicats et de forces politiques. C'est la voie à suivre pour prolonger cette mobilisation citoyenne et exiger le retrait de tous les dispositifs et de l'arsenal législatif de cette dérive sécuritaire, xénophobe et raciste !

Ici, nous devons relever le défi et faire barrage à la prétention abjecte du clan Estrosi-Ciotti de faire de Nice et de notre département le laboratoire d'un nouveau modèle de société à coloration policière, xénophobe et raciste, inspiré de l'extrême-droite des années 1930 !

 

Quel rapport y a-t-il entre la chasse aux immigré-e-s/étranger-e-s et la guerre aux pauvres d'une part, et la mobilisation pour la défense des retraites d'autre part ?

Pour la droite et le patronat, les milieux financiers et les actionnaires dont elle est le porte-parole, s'en prendre aux droits et aux libertés est une nécessité pour affronter le monde du travail.La construction, à laquelle on assiste, d'un Etat autoritaire prend donc tout sons sens : grâce à lui, le pouvoir espère continuer à détruire les conquêtes sociales, à commencer par le droit à la retraite, et briser toute résistance ouvrière et populaire. Leur projet et celui des dirigeants de l'Union Européenne et du FMI, c'est en France comme en Grèce de faire payer la crise capitaliste aux peuples (attaques violentes contre les salaires et les retraites, casse des services publics, recul des budgets sociaux, précarisation du travail, etc.) pour soi-disant rassurer les marchés financiers et les agences de notation.

 

Voilà pourquoi, pour les Alternatifs, il existe un lien étroit entre la mobilisation du 4 septembre contre l’offensive sécuritaire, xénophobe et raciste du pouvoir et la mobilisation du 7 septembre en défense des retraites.

Ce que veut imposer le pouvoir, ce n'est pas une « réforme », mais une contre-réforme. Plus que cela : la prétendue « réforme des retraites » est une arme de guerre contre le monde du travail, plus encore contre les femmes, et contre les jeunes. C'est donc un enjeu de société : tout le monde est concerné.

une arme de guerre contre le monde du travail :le droit à la retraite est menacé dans ses fondements, contrairement au discours mensonger du gouvernement ; le but est en vérité de diminuer le montant des retraites et rapprocher l'âge de départ de celui de la mort, et de faire miroiter la retraite « personnalisée » ou à la carte... pour mieux préparer le moment venu la fin du système par répartition et le passage aux fonds de pension avec une retraite misérable et jouée en bourse. Quant à la pénibilité sur laquelle le pouvoir serait prêt à lâcher du lest, il ne s'agit que d'un nouveau piège visant à installer davantage de précarité, à diviser le monde du travail, sur la base d'une notion indéfinissable, de surcroit brandie par des politiciens professionnels totalement ignorants des réalités du monde du travail ;

une arme de guerre contre les femmes :alors que leurs pensions sont déjà inférieures de 42% à celles des hommes, avec près de 600 euros d'écart, et que moins de la moitié des femmes arrive à valider une carrière complète (c'est le cas pour 86% des hommes), les inégalités persisteront avec cette « contre-réforme » ;

une arme de guerre contre les jeunes :retarder le départ à la retraite, c'est retarder encore davantage l'entrée des jeunes dans le monde du travail, c'est réduire encore davantage les possibilités d'accès à l'emploi pour les jeunes... contrairement aux propos mensongers et hypocrites du « vertueux » et de l' « honnête » E.Woerth. En réalité, le pouvoir adresse un message très clair et très brutal aux jeunes : alors que jamais la France n'a été aussi riche, le droit à la retraite ne vous concerne pas ! La retraite, ce n'est plus pour vous !

 

A CE PROJET DE LA DROITE, IL FAUT OPPOSER UN SEUL ET MÊME OBJECTIF : UNE MOBILISATION PROLONGÉE, CITOYENNE ET UNITAIRE !

 

LA MOBILISATION ACTUELLE MONTRE LE CHEMIN : UNITÉ INTERSYNDICALE, RASSEMBLEMENT DE TOUTE LA GAUCHE, COLLECTIFS CITOYENS DE DÉFENSE DE RETRAITE DANS TOUT LE PAYS !

CONTRE LA DROITE ANTI-SOCIALE, SÉCURITAIRE, XÉNOPHOBE ET RACISTE, LA RIPOSTE, C'EST PROJET CONTRE PROJET :

refus total de l’offensive sécuritaire, du racisme et des discriminations :égalité des droits !

contre le chacun pour soi et les tentatives de division du monde du travail: solidarités entre tous et toutes !

contre la marchandisation et la contre-réforme des retraites : retraite à 60 ans, pas une annuité de plus, défense de la retraite par répartition en tant que salaire socialisé, affectation des gains de productivité à la réduction massive du temps de travail : du temps pour vivre, du travail pour toutes et tous !

contre la dictature du fric et du productivisme : reconversion écologique et autogestionnaire de la production et de l'économie, souveraineté populaire,autogestion comme pratique immédiate et comme cœur du projet alternatif pour préparer les ruptures anticapitalistes !

---------------------------------------------------------------------------

Prenez contact avec les Alternatifs !

Les Alternatifssont un mouvement politique Rouge et Vertné en 1998 : le rouge du mouvement ouvrier et le vert de l’écologie. Ils agissent pour une alternative anti-capitaliste et la création d’une nouvelle force politique pluraliste, rouge et verte, féministe et autogestionnaire, présente dans les mouvements sociaux et les mobilisations citoyennes ainsi qu’aux élections et dans les institutions comme point d’appui à la démocratie active et participative. Pour les Alternatifs, favorables à une révolution non-autoritaire et non-violente, le changement commence dès maintenant, comme le montre le mouvement altermondialiste dont ils sont partie prenante : un autre monde est nécessaire, un autre monde est possible!

 

Les Alternatifs, fédération des Alpes-Maritimes

38 rue Dabray – 06000 - NICE

www.alternatifs06.fr - 06@alternatifs.org

Partager cette page

Repost 0
Published by