Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur l'agenda

logo-Ensemble-jan2014.png

Recherche

Mobilisation

4 janvier 2007 4 04 /01 /janvier /2007 21:10

GAUCHISME, KANTISME, INFANTILISME

Le ridicule dans lequel la gauche de la gauche se vautre dans la perspective des prochaines élections présidentielles (me) fait peine à voir. J’imagine la droite réjouie de ces pitreries et la gauche libérale plus ravie encore jubilant du boulevard que lui taillent à coup de hache les états majors de la LCR, du PC, à quoi il faut ajouter José Bové en personne flottant dans les habits d’un général de Gaulle, souhaitant le plébiscite en quittant le terrain pendant la bataille, alors que son appel du 18 juin se réduit au démontage d’un préfabriqué américain de boîtes à mauvais casse-croûtes…

Tout commence avec la décision de la Ligue d’aller seule au combat. Pour ce faire, elle place la barre de l’union suffisamment haut pour la rendre impossible: commencer par exemple à s’imaginer dans la configuration d’une gauche libérale au pouvoir qui demanderait à la gauche antilibérale d’y participer ! Ou : comment s’imaginer gros comme un bœuf quand, avec cette façon de faire, on restera grenouille naine ?

Le communicant de la Ligue a beaucoup répété cette scie opposant le « casting » des acteurs candidats au « scénario » du film politique– livrant ainsi un peu de son inconscient : cette question serait donc une affaire de cinéma ? Je veux bien le croire... Tout se termine avec un Parti Communiste toujours à déstaliniser qui bourre les urnes des comités antilibéraux avec des militants invités dès la première heure à noyauter le mouvement en croyant que les gogos prendront ce coup d’Etat pour un plébiscite démocratique de l’ancienne du cabinet de Georges Marchais !

Le gauchisme est un kantisme en même temps qu’un infantilisme – et trop souvent avec lui l’anarchisme. A camper sur des positions radicales, raides et strictes, dogmatiques et catéchétiques, sans aucun souci du réel, ils pensent en chambre un monde refait à leurs dimensions militantes. Enfermés dans leur logique tribale - organisation, militantisme, collage d’affiches, réunions de salle polyvalentes, slogans de manifestation, banderoles, distributions de tracts -, ils croient benoîtement qu’en dehors de leur campement la politique n’existe pas. Ni le Peuple, une plus grave erreur.

Kantiens ils le sont par leur célébration de la Cause placée plus haut que les gens de peu qu’ils sont sensés défendre. D’où leur responsabilité, jadis, au parlement Européen, dans la non adoption de la taxe Tobin prête à la votation… Purs, certes, mais comme une idée ! Infantiles, ils le sont comme ces bambins caractériels qui réclament tout ou rien et qui, bien sûr, n’ont rien, car, en politique, personne, jamais, nulle part, n’a obtenu tout d’un seul coup. La gauche radicale est à repenser – à déchristianiser elle aussi car elle préfère l’icône et l’image (le film comme dirait l’autre !) à la matérialité du monde réel… Et ce pour le plus grand bonheur des libéraux.

Michel Onfray

Partager cet article

Repost 0
Published by Rouges et Verts - dans Alternatifs du Paillon
commenter cet article

commentaires

blindblack 21/01/2007 15:10

L'ARGENT EST IL UNE ARME MIS GRATUITEMENT DANS LES MAINS DES PAUVRES POUR DETRUIRE LES RICHES ?
il faut sauver un philosophe hedoniste, les succes literraires et mercantiles nuisent à sa credibilité... Que restera t'il de son humilité aprés avoir fait la tournée des bons crus et des plateaux télé ?
Pourquoi n' y a t'il pas de telechargement gratuit de ces cours de philosophie sur son site?
Faut il payer pour rendre sa sagesse accessible ?
L'hédonisme appelle l'exces lorsqu'on ne s'émerveille plus de rien .